La France sur l’oreiller

On s'inquiète souvent du bureau de "C", qui jouxterait celui de Nicolas au ministère. Mais si Ségolène passe, François sera dans son lit, à lui sussurer chaque nuit son propre programme pendant qu'elle rêve.
Qui s'en inquiète?