Staline, une vision “singulière” de la démocratie…