Montebourg tuera-t-il The Pépites Show?

hannibal.jpgSégolène Royal a remis les choses dans l'OJ (Ordre Juste) le 17 janvier 2007 en bâillonnant Montebourg pour un mois. C'est prudence. On se souvient qu'en 2002, à chaque fois qu'Arnaud disait vouloir mettre Chirac en prison, Jospin plongeait dans les sondages… Mais enfin, on peut raisonnablement penser (espérer) qu'il reprendra la parole le 17 février, soit 6 jours exactement après The Pépites Show. Je veux dire ce moment intense où la candidate singulière d'un gauche vaguement plurielle révélera son programme. On le sait, il s'agit en fait du tamisage méticuleux de l'intelligence collective de tout ce que la France compte d'enseignants et de fonctionnaires de la Poste encartés PS. Oui, 5500 DP (Débats Participatifs), modérés par des Mod's (modérateurs) qui remontent de la pépite en une page. Le parti a toujours eu le sens de la synthèse… C'est ainsi qu'ils ont trouvé, les Mod's, que "la vie chère" était mieux que "le pouvoir d'achat". C'est ça, la vie en rose… changer la vie.
En installant le suspense, Ségolène garde l'initiative. Le 12 février, on peut prédire un petit sursaut de la candidate dans les sondages, tant l'attente est grande d'un programme. Le militant hésitant prendra ce qu'on lui sert et en sera rassuré, et cela même si le contenu est d'une indigence extrême.
Mais Ségolène s'est mise dans une situation délicate. Soit le contenu est tellement socialiste et classique qu'il était inutile de passer des mois à discutailler tard le soir, et la frustration, voire la colère, seront grandes. Soit le DA (Désir d'Avenir) est vraiment très original, décalé, et donc forcément peu socialiste, et la confusion règnera au sein du parti… Dans les deux cas, le naufrage se confirmera.
La droite peut donc préparer tranquillement sa cartouchière face à ces deux éventualités dont le calendrier a été annoncé. Merci. Elle peut également organiser les choses de telle sorte que le terrain médiatique soit surencombré entre le 10 et le 15 février, histoire de noyer un peu l'effet d'annonce
Reste la grande inconnue: en quelques mots, Montebourg sera-t-il le nettoyeur de tout ça?