A qui le jambon?

cocagne.jpegLes voilà en fin de course, groupés dans le virage des tribunes, les quatre pur-sang, qui s'invectivent maintenant avec une bonne humeur et une fantaisie communicatives. Si j'ai bien compris nous aurons à faire un choix en une arriviste mentalement limitée, un néo-fasciste cacochyme, un surexcité violent et un lourdaud ambidextre. Dernier sprint pour chacun. Voilà donc une belle semaine en perspective. Une ambition nationale. Place à la concorde!
C'est donc demain soir, et pour trois semaines, que j'arrête de lire la presse, d'allumer la radio, d'aller chercher l'info sur l'internet, de consulter les blogs amis et ennemis, d'analyser le moindre sondage - que j'en ai mal au cœ