Qui connaît Joseph Pujol?

petomane05.jpgSi je n'en parle pas, qui donc en parlera? En ces temps de campagne, où l'on suspecte la parole de n'être que du vent, où l'on voit l'exercice de la politique soutenu par la culture physique, je me devais de rendre cet hommage.
Il y a 150 ans, à trois jours près, naissait à Marseille Joseph Pujol, artiste de music-hall improbable qui devait conquérir le public parisien dès la fin du XIXème siècle sous le nom du Pétomane Pujol. Magnifique destin que celui de cet homme simple, bon père de famille, qui pouvait aussi bien vider une cuvette pleine en s'asseyant dedans que souffler - sans la bouche - une chandelle à deux mètres Révélées très tôt au cours d'un bain de mer, les dispositions exceptionnelles de son colon restent un mystère pour la science.
Ainsi, Monsieur le Docteur Poirier, anatomo-physiologiste, de l'Ecole pratique de la faculté de médecine, s'interroge-t-il à l'époque sur le cas: "De la suite, il arrive à produire la dilatation de la partie inférieure de la cage thoracique. A ce moment, la pression diminue dans la cavité abdominale, le creux épigastrique s'enfonce, les fosses iliaques se dépriment profondément sous la pression de l'air extérieur. […] Quel est le rôle du diaphragme dans cette dernière partie de l'effort [d'aspiration] ? Il est difficile de s'en rendre compte…"
On se perd en conjecture.
C'est en garnison, dans la chambrée, que s'affirma une vocation de d'artiste qui lui fit abandonner l'art de la guerre et l'artillerie pour la sienne propre, au Moulin Rouge – dont il disait lui-même "Les ailes du  Moulin Rouge! Quel merveilleux ventilateur pour aérer mon numéro!" Dans la salle se pressèrent alors des foules entières, étouffant de leur propre rire, pour assister à sa lumineuse performance. Le monde ayant eu vent de l'affaire, la renommée internationale vint conforter ce que le génie artistique et visionnaire de Paris avait très tôt reconnu. En petit comité, Joseph pouvait (faire) péter la Marseillaise, ce qui en fait même un héros très actuel.
Pujol créa son propre théâtre afin d'y exercer librement son art et s'affranchir de son premier employeur, mais tout cela devait hélas finir de façon amère dans un procès perdu et des contrefaçons honteuses. Enfin, la Grande Guerre devait mettre un terme à l'œuvre entamée. La famille, durement touchée, s'installa en Gascogne où Joseph reprit son premier métier de boulanger.
Il mourut en 1945. Chacun peut visiter sa tombe, au cimetière de La Valette, dans le Var.
Requiescat.

Vignette: Joseph Pujol dans ses oeuvres

Commentaires (4) to “Qui connaît Joseph Pujol?”

  1. Excellent!

  2. Y a-t-il une logique préméditée à ce que ce billet suive “la hantise de la désacralisation” ?

  3. A vrai dire, je ne connais pas le président dans l’intimité…

  4. … en espérant qu’on ne dise pas de lui, plus tard, qu’il n’a cherché , avec ses talonnettes, qu’à péter plus haut que son c..

Poster un commentaire
*Obligatoire
*Obligatoire (mais jamais publié)
 

*
Prouvez-moi que vous n'êtes pas un robot et recopiez le mot.
Anti-Spam Image