Wake-up call

belle2.jpgQui n'a jamais, la honte au front, repoussé un rendez-vous chez le dentiste en s'inventant un prétexte grossier? Celui-là ne peut comprendre le saut dans le vide qui donne à la classe politique française le vertige qu'on lui connaît aujourd'hui. On devait y passer, on y passe. Le glissement du Tout-Sauf-Sarkozy au Tout-C'est-Sarkozy, de "l'épouvantail sectaire" à l'ouverture, de douze années plutôt pépères au stress maximum, se fait avec le tact et le geste gracieux d'un arracheur de dent sur une molaire véreuse. Ca va vite, c'