Image d’Epinal

epinal2.jpgSi par malheur Henri Guaino - plume et conseiller du président - tombe sur une bonne biographie de Philippe le Bel dans sa bibliothèque pendant ses vacances, il nous livrera sans doute un commentaire anaphorique sur la nature marmoréenne de l'Etat. Je suggère Avignon pour le show.
Pour autant, le discours de Sarkozy à Epinal est important. Il mérite non seulement d'être lu, mais aussi rapproché de celui prononcé par de Gaulle en 46, à Epinal également. Unité de style, unité de lieu. Lisez-les, car cela autorise deux choses: d'une part de voir dans quelle continuité historique et politique le nouveau président souhaite s'inscrire et inscrire son action future et d'autre part de sortir du "ressenti médiatique" qui domine la conversation lorsque le cas Sarko vient perturber un dîner entre amis. C