Break Estival

sun2.jpgLes vacances sont un moment suspendu, un intervalle de réflexion intense, de retour sur soi. Tout stress évacué, elles permettent de s'arrêter, de revenir sur les douze mois passés, de faire le point, d'oublier Sarko, DSK, les Vélibs. Qu'ai-je appris? Qu'ai-je réussi? Qu'ai-je raté? Ai-je toujours été en accord avec ma conscience, mes quelques convictions?  Ai-je vraiment progressé? Me suis-je conduit humainement et dignement avec ceux qui sont mes amis, avec tous les autres, avec Ségolène ? Ai-je consacré à ma famille le temps qu'elle mérite? Et puis fait chier, si on s'en jetait un sur le port… On fera la thérapie flash pendant le voyage du retour.
Donc le menu sera plutôt encéphalogramme plat, saucisson corse, melon, petit Patrimonio à l'ombre sur la terrasse. Assez frais. Tiens, remets m'en un. Merci. Un bon programme de lecture, quand même. Un bon programme de musique, aussi. Un bon programme d'écriture (un roman à finir), enfin et un bon programme d'abandon au soleil du matin, et quelques brasses, en plus. Donc sans doute assez peu de billets sur le blog. Peut être un par semaine. Personnellement, je pense que c'est mérité. Bonnes vacances à ceux qui en prennent, et pour les autres, profitez de la ville déserte et silencieuse.
On finit toujours par trouver une boulangerie ouverte…