A droite toute!

hollandais.jpgCertains disent « soyons La Gauche ! Revenons sur des concepts simples. » Gauche, le mot miracle, un concept fédérateur et refondateur. De quoi mettre au rancard, et sans regrets, un « socialisme » ringard, mue désertée d'une idée qui, autrefois, allait son chemin. "Oui chef, mais la route, justement, n'est plus vraiment tracée !"  "Certes, mais roulons quand même à gauche…"  "Avec une conduite à droite?"  "Pourquoi pas, c'est plus sûr, non ?"  "Oui, mais alors ça veut dire quoi, être de gauche ?"  "Facile ! La gauche est à gauche de la droite… enfin, c'est un exemple."  "C'est sûr… mais encore."  "Et la gauche est moins à gauche que l'extrême gauche qui n'est plus révolutionnaire mais simplement anticapitaliste." "Comme toute la gauche, alors ?"  "Oui, mais notre gauche à nous reste malgré tout à la gauche du centre avec qui elle pourrait faire bord."  "Quel Centre ?"  "Oui, c'est juste, enfin, plus vraiment au centre depuis que la droite s'est ouverte sur sa gauche pour déstabiliser la droite de la gauche."  "C'est adroit, non ? Mais alors où est le centre ?"  "Là-haut, le type assis tout seul, tout vert."  "Le centre est passé Vert ?" "Non, non, les Vert se recenrent, en fait, et réfléchissent sur la proportionnelle." Etc. En réalité, le référentiel idéologique de la gauche a implosé depuis longtemps. D'autres l'ont compris, outre-manche ou ailleurs, pas les socialistes français. La force idéomotrice qui animait le parti a décliné. Ne restent que les sentiments. La pétole est totale. Depuis cinq ans le bateau avançait sur son aire et faisait illusion. Ca tangue un peu. Le skipper est comateux. Certains sont malades. D'autres ont quitté le navire. D'autres ont bu la tasse, fascinés par le chant d'une sirène. Maintenant, chacun vaque à ses petites affaires. Quelques jeunes, qui y croient encore, se sont mis à plusieurs pour souffler dans les voiles du Hollandais Volant. C'est sympathique. Et dérisoire. Pour faire genre, Bertrand Delanoë, maire de Paris (Fluctuat nec Mergitur), écrit dans Le Monde que « Gestion, compétition, évaluation, ne peuvent rester en dehors de notre corpus idéologique. Certains, au PS, ne l'accepteront pas ».
Et pour cause… des idées de droite, me semble-t-il.

Vignette : The Flying Dutchman; Albert Pinkham Ryder; 1887

Commentaires (15) to “A droite toute!”

  1. Le grand désarroi qui envahit le peuple de gauche l’amène à s’accrocher désespérément à ce concept basique dont le socle émotif historique dispense temporairement de tout contenu précis.Tristement pratique pour m